Yves Petit Jean, menuisier à Bordeaux « des terrasses aux meubles de jardin... en robinier »

Posté le par Philippe Lorette dans Témoignages avec 0 commentaire

Yves-Petit-Jean--menuisie-Bordeaux

Yves Petit Jean (1), un des premiers clients d’ALTERNABOIS

Il y a dix ans, j’ai été l’un des premiers clients d’ALTERNABOIS, séduit par cette jeune société qui a redonné à ce bois, toutes ses «lettres de noblesse». C’est une entreprise responsable et orientée « développement durable « avec un discours clair, engagé et argumenté. Au début, j’ai fait découvrir le robinier à mes clients principalement pour les terrasses et aménagements de jardin. Ils ont de suite apprécié.

(1)Yves Petit Jean a été président de la Chambre Régionale des Métiers pour l’ Aquitaine de 2005 à 2017.

Une expertise unique apportée par Philippe Lorette

Le profil « bombé » conçu par Philippe Lorette est très bien étudié et offre au client un réel avantage en permettant une meilleure évacuation de l’eau quand il pleut et une meilleure tenue des finitions. D’une certaine façon, le profil bombé rend la terrasse «auto nettoyante». Il est important d’utiliser des lambourdes également en robinier afin que la vis accroche correctement dans ce bois de forte densité. La qualité des vis est aussi importante tout comme l’application régulière d’une huile de finition ou saturateur « bois extérieur », tous les 2 à 3 ans en moyenne.

Avec le robinier, je me suis réapproprié un bois local

C’est un réel plaisir pour moi d’utiliser des bois locaux comme le robinier, en alternative aux bois exotiques. Nous disposons en Europe, et en France en particulier, de magnifiques forêts qui donnent des bois de qualité, alors pourquoi ne pas les mettre en valeur et développer le travail à la fois de nos forestiers et de nos artisans? A l’heure où l’on cherche des solutions plus écologiques et où l’on parle de la « 3ème révolution industrielle », je rencontre beaucoup d’entreprises qui cherchent une stratégie de « contournement » du bois exotique et du bois traité «autoclave». En ce moment, je pose des lames décoratives pour habiller la façade d’une maison près de Bordeaux. Le client a demandé du robinier car il souhaitait éviter l’utilisation d’un bois exotique et éviter ainsi de participer à la déforestation des forêts tropicales. Le robinier présente, pour eux, une réelle opportunité.

Les atouts du robinier

Aujourd’hui, je continue à poser des terrasses. Je souhaite aussi fabriquer, à la demande, du petit mobilier de jardin (bacs à fleurs sur mesure, table de jardin et bancs par exemple).  Le robinier est parfait pour réaliser de ce type d’ouvrage. Il est beau et solide et résiste très bien à l’extérieur. J’aimerais aussi travailler pour les mairies et collectivités locales en réalisant du mobilier urbain comme des tables » pique-nique » ou des bancs. Le robinier est plus adapté que le chêne ou que le châtaignier car il n’a pas de tanin et mieux que le douglas, le pin ou le mélèze car il n’a pas de résine. J’ai une longue carrière professionnelle derrière moi et je ne peux plus réaliser de gros chantiers. Je préfère me faire plaisir avec un bois que j’apprécie, auprès d’une clientèle qui aime le «bel ouvrage ». Le robinier est un bois «responsable». N’oublions pas que nous n’avons qu’une seule planète !…

Laisser un commentaire