Alternabois

Philosophie

illustrations-Alternabois-01

BOIS LOCAL
L’avenir est à l’exploitation de bois locaux (français et européens) durables qui évite la déforestation, les spéculations indues de la filière d’importation, les transports intermédiaires polluants et qui maintient un emploi de proximité.

illustrations-Alternabois-02

0% DE CHIMIE
Les bois traités chimiquement ne sont plus adaptés aux exigences environnementales du XXIe siècle, ni au développement durable. Classé naturellement en classe 4, le robinier imputrescible et préservé des insectes destructeurs grâce à son robinetin, répond aux besoins d’aujourd’hui.

illustrations-Alternabois-03

CIRCUIT COURT
Pour garantir le meilleur rapport qualité/prix, les meilleurs délais, des informations justes et des conseils pertinents, Alternabois choisit le circuit court : du producteur à l’utilisateur.

Maîtrise du process de fabrication

chioxdesbillons

LE CHOIX DES BILLONS
Il repose sur un savoir-faire d’Alternabois, qui permet de sélectionner les bois de robinier les plus qualitatifs (cultivés sur un certain sol, coupés à un certain âge, …).

methodesciage

LA MÉTHODE DE SCIAGE
De nombreuses méthodes de sciage existent. Une seule convient au robinier. Alternabois en a la maîtrise.

methodesechage

LE SÉCHAGE
Une longue expérimentation des différents paramètres des phases de séchage (taux d’humidité, temps, chaleur) a permis à Alternabois d’aboutir à un résultat optimal de cette étape clef dans la qualité du robinier.

rabotage

LE RABOTAGE
L’étude de caractérisation du robinier commanditée auprès du Centre technique du bois de Bordeaux a permis à Alternabois de concevoir une coupe unique et exceptionnelle pour ses lames de terrasse, déposée à l’INPI.

Historique

illustrations-Alternabois-24

LA PRISE DE CONSCIENCE
Issu de plusieurs générations de sylviculteurs et négociants en bois girondins, et lui-même professionnel du bois, Philippe Lorette découvre, lors d’un voyage en Hongrie, à la fois le robinier et une approche de la forêt radicalement différente de celles connues jusque là. Une forêt peut générer une agroforesterie. Il s’agit de tirer parti de la complémentarité des arbres et des cultures pour mieux valoriser les ressources du milieu. Respectueuses de l’environnement, ces pratiques favorisent également une économie locale. Par la suite, il effectuera de nombreux voyages en Europe de l’Est et en Europe du Nord.

illustrations-Alternabois-25

SOUTIEN DE L’ANVAR
Philippe Lorette présente à l’ANVAR un nouveau modèle forestier à faible impact environnemental, issu du modèle d’Europe centrale, basé sur un bois local méconnu à fort potentiel : le robinier.
L’ANVAR se mobilise immédiatement autour de cette nouvelle approche et finance, en collaboration avec le Centre Technique du Bois, une étude de qualification du robinier afin de connaître les caractéristiques techniques d’utilisation de ce bois. Cette étude de 18 mois amène notamment à la découverte que ce bois local possède des qualités similaires au Teck et ouvre des perspectives économiques très conséquentes.
Elle prouve également les qualités environnementales de ce bois : séquestration de CO², croissance rapide sans engrais chimique, consommation très faible en eau, régénérescence naturelle une quarantaine de fois, production d’azote.

illustrations-Alternabois-26

CRÉATION D’ALTERNABOIS
Dépôt à l’INPI d’une première application : un modèle de lame de terrasse.
Dépôt à l’INPI d’un brevet portant sur un système constructif en bois pour aménagement extérieur
et mobilier urbain.
Philippe Lorette réalise une première plantation expérimentale de plusieurs hectares de robinier, basée en Gironde, issue de plans sélectionnés en Hongrie.

illustrations-Alternabois-27

CHOIX DELIBERE DU CIRCUIT COURT
Pour garantir le meilleur rapport qualité/prix, les meilleurs délais, des informations justes et des conseils pertinents, Alternabois choisit le circuit court : du producteur à l’utilisateur.

illustrations-Alternabois-04

PRIX NATIONAL DE L’INNOVATION À PARIS ET 1ER PRIX AGENDA 21 DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE
L’obtention de ces deux prix est un signe fort ; ils viennent assoir et renforcer la crédibilité de la démarche d’Alternabois.

illustrations-Alternabois-05

1ER PRIX DE L’INITIATIVE ÉCONOMIQUE DU CONSEIL RÉGIONAL D’AQUITAINE
La plantation expérimentale de robinier a été remarquée par le Ministère de l’Agriculture et acceptée comme verger à graines.
Philippe Lorette est contacté par des ingénieurs agronomes du Sénégal qui cherchent, par la création d’une forêt, à combattre la désertification, produire un bois de chauffage de qualité, fournir des fleurs pour la production de miel avec un arbre peu gourmand en eau et de croissance rapide. Il trouve dans le modèle forestier proposé par Alternabois une réponse pertinente.
Avec 1 Kg de graines (50 000 arbres), ils démarrent une pépinière.

illustrations-Alternabois-06

OBTENTION DU LABEL PEFC POUR ALTERNABOIS
Création d’une pépinière.
Poursuite des études de recherche & développement en collaboration avec le Centre technique du bois à Bordeaux sur de nouvelles applications : parquets, bardage.

illustrations-Alternabois-07

DÉVELOPPEMENT DU PROCÉDÉ D’ABOUTAGE EN ROBINIER
La première application est à usage décoratif : lame de clôture séparative, claustra de jardin, baguette de finition de 2.50 m